31 octobre : pourquoi fête-t-on Halloween ?

La Cucina Italiana

Celui de la 31 octobre c’est l’almanach le plus effrayant de l’année car aujourd’hui il est célébré Halloween! La fête, de tradition anglo-saxonne, a désormais également pris racine en Italie : des enfants déguisés en monstres et des sorcières jouent aux portes de la maison sous la devise « Trick or Treat ? », et des citrouilles et des lanternes décorent nos maisons. Alors Découvrons-en plus sur cette récidive.

Halloween : fête moderne aux racines anciennes

Apparemment le terme Halloween trouve son origine étymologique dans la contraction de ce qui signifie en anglais « Nuit de tous les esprits sacrés», c’est-à-dire rien de plus que le veille de Tous les saints qui pour l’Église chrétienne est le 1er novembre. A l’origine ce Fête celtique célébré le fin d’année et le début de la nouvelle, le 1er novembre, jour de la fête de Samhain. Le 31 octobre représentait le fin d’été et début d’hiver, un moment métaphoriquement associé à la mort. Les Celtes croyaient donc qu’à cette époque particulière la frontière entre une saison et une autre était inexistante et par conséquent c’était aussi celle entre le monde des vivants et celui des morts et ils ont célébré en portant des costumes et en allumant des feux de joie. L’Église catholique décide alors d’officialiser la fête de la Toussaint le 1er novembre, probablement pour profiter des fêtes païennes et des coutumes encore ancrées dans la tradition.

Halloween en Italie

Les Celtes vivaient entre l’Irlande, le Royaume-Uni et le Nord de la France et, de fait, ce sont les Britanniques puis les Américains qui sont particulièrement attachés à cette fête. En fait, il semble aussi que je premiers chrétienspour commémorer les morts, a erré dans les villages demander un dessert – appelé pain d’âme – en échange de prières pour les morts. Si nous parlons ensuite aux grands-parents ou aux anciens des villages, nous découvrirons probablement qu’ils sont de nombreuses régions d’Italie dans lequel, dans les temps anciens, le 31 octobre, ils se préparaient bonbons spéciaux, comme les haricots des morts, ou ils étaient célébrés rites spécifiques. Dans certaines régions de Sicile, par exemple, on disait que le soir du 31 octobre, les morts apportaient des cadeaux et que les enfants se couchaient donc tôt. Pourtant, dans certaines régions de la Sardaigne et des Abruzzes, les enfants allaient demander des bonbons, comme ils le font maintenant.

Le proverbe du 31 octobre

Il est vrai que l’almanach d’aujourd’hui est dédié à un thème particulier, mais le proverbe du jour ne peut pas manquer, qui se lit comme suit : « Si octobre pleut et tonne, l’hiver sera bon ». Qui sait si cette méthode de prévision météo ante litteram est vraiment efficace ou non : ce mois d’octobre était presque printanier, donc l’hiver qui nous attend ne devrait malheureusement pas être le meilleur. Nous le saurons sous peu.

Sainte Lucille de Rome

Le 31 octobre est lefête du nom de Lucilla, un petit nom commun, mais avec une belle signification. C’est le diminutif de Lucie et ça veut dire « né à l’aube« . En réalité, on sait peu de choses sur la sainte, si ce n’est qu’elle fut une martyre aveugle et que, dans les premières années du christianisme, elle représentait la force de la foi qui illumina le monde païen d’une nouvelle aurore, celle du christianisme.