Barbecue et santé : 5 erreurs à éviter

La Cucina Italiana

La cuisson au gril donne un goût particulièrement intense aux aliments, mais d’un point de vue nutritionnel elle a un pouvoir très oxydant surtout si vous commettez l’erreur de cuisiner à feu vif et de noircir les aliments.

« La surface carbonisée des aliments trop cuits et carbonisés est riche en benzopyrène et autres hydrocarbures aromatiques polycycliques. Ces substances sont générées par les graisses qui sortent surtout des aliments comme la viande (de tous types, y compris le poulet et la dinde), les saucisses, le bacon, les saucisses de Francfort et qui s’égouttent lors de la cuisson sur le gril et sur la braise », précise-t-il. nutritionniste Nicoletta Bocchino.

«Ces composés, également présents dans la fumée de cigarette, se déposent sur les aliments et une fois ingérés favorisent les mutations de l’ADN, l’endommageant et augmentant le risque de cancer. Le conseil est de éliminer d’abord, lorsque cela est possible, la graisse de la viande et faire cuire les aliments pendant une courte période et s’il arrive de les roussir, éliminer les parties noircies« .

Les viandes transformées et transformées, y compris les hamburgers, les saucisses, la salamelle, le bacon, les saucisses de Francfort sont parmi les pires aliments à cuisiner sur le gril.

« Les nitrates présents dans ces aliments au contact de températures élevées favorisent également la formation d’autres substances potentiellement toxiques comme les nitrosamines qui augmentent encore plus le risque cancérogène, notamment pour le système gastro-intestinal » précise le nutritionniste. Nicolette Bocchino.

Et si vous avez l’habitude de les manger avec du pain grillé et des sandwichs, le danger augmente. « La chaleur excessive de la flamme au contact direct de ces aliments favorise la production de amines hétérocycliquesd’autres substances potentiellement nocives».

Brochettes de légumes ou aubergines, oignons, courgettes, poivrons grillés ont un goût particulier, qui attire le palais même de ceux qui habituellement ne les aiment pas à table. Mais l’idéal avec les grillades est de toujours prévoir une portion de légumes crus.

« Une belle salade composée avec des morceaux de fruits frais de saison, assaisonnée d’huile d’olive extra vierge, permet de faire le plein d’antioxydants hautement protecteurs qui neutralisent les processus oxydatifs produits par les grillades et facilitent la digestion ».