Conseil de la nutritionniste : l’équilibre c’est bien

La Cucina Italiana

Se mettre en forme n’est jamais facile, mais avec moi conseils de nutritionniste c’est plus facile. Équilibré est le mot clé pour dîner avec plus de légèretéen calibrant tous les ingrédients avec balance, sans renoncer goût. Le guide de nutritionniste biologiste Alvise Cavaliere, suggère une bonne mesure des protéines, des glucides et des graisses. En gardant les conseils à l’esprit, vous pouvez composer vos menus même en changeant d’ingrédients.

Voici 5 conseils de la nutritionniste

Mélanger céréales et légumineuses

« La combinaison de pois gourmands et de riz brun pour l’entrée est excellente. Les cicerchie, légumineuses anciennes et méconnues, contiennent du tryptophane, un acide aminé qui est un excellent régulateur de l’humeur, et des substances minérales qui protègent le cerveau de l’inflammation. Là combinaison avec moi céréales augmente la valeur protéique du plat, grâce à la « complémentation » entre la méthionine (acide aminé du riz) et la lysine (des légumineuses). Le riz rouge apporte également des vitamines du groupe B, du calcium et des minéraux et, grâce à une bonne dose de fibres, il réduit l’apport calorique».

Plus c’est coloré, mieux c’est

« Le carottes violettesen accompagnement du poisson, sont riches en anthocyanes, substances qui jouent unaction anti-inflammatoire. La dorade, principale source de protéines, avec ses les acides gras omega-3 contribue à la santé du système circulatoire.

L’intestin vous remercie

«Les amidons de bananes avec lesquels la tarte est préparée sont utiles pour nourrir le microbiote intestinal, ou la flore bactérienne composée de micro-organismes qui nous maintiennent en bonne santé. Le sélénium et le zinc, qu’ils soutiennent, proviennent de fruits secs
le système immunitaire ».

Les mesures idéales du vin

« Pour les femmes, un verre de 125 g par jour (correspond à 12 g d’éthanol, l’unité d’alcool) ; les mâles, en revanche, peuvent s’autoriser jusqu’à deux verres».

Et pour le dîner ?

« Tortellini (130-150 g) assaisonné d’un morceau de beurre et d’une belle cuillère de parmesan. Et il y a aussi le dessert : 150 g de yaourt grec avec fruits rouges».

Alvise Cavalière est biologiste nutritionniste. Il a été entraîneur de natation et moniteur de kayak de mer, et a toujours fait tout son possible pour communiquer l’importance d’une bonne nutrition associée à une activité physique qui doit nécessairement être adéquate et durable, afin d’atteindre et de maintenir une bonne santé.

Ronan Il Quadrifoglio
Ronan Il Quadrifoglio

Ronan, rédacteur pour Il Quadrifoglio, marie sa passion pour la cuisine italienne à un style rédactionnel riche et captivant. Expert en tendances culinaires, ses articles offrent une immersion gustative unique, faisant de chaque plat une histoire à découvrir.