Croissant cube : pourquoi on en raffole et où le déguster

La Cucina Italiana

La dernière nouveauté sucrée est le « croissant cube » : oui, le Croissant cube. Non plus en forme de croissant, comme le pensaient les Autrichiens en 1683 pour commémorer la victoire contre l’Empire Ottoman (rappelant la forme de croissant du drapeau turc), et comme les Français le firent encore à l’occasion du mariage entre Louis XVI et Marie-Antoinette d’Autriche, en ajoutant plus de beurre et en le renommant « croissant » (de « croissant », c’est-à-dire en croissance). Maintenant la brioche a juste le forme captivante et élégante d’un parallélépipède, ce qui en fait également le dessert parfait pour les réseaux sociaux. S’il est si célèbre, c’est justement parce qu’il est devenu viral : sur TikTok, on compte près de 80 millions de vidéos avec le hashtag #cubecroissant, parmi lesquelles des posts de dégustateurs et pâtissiers passionnés qui tentent de s’essayer à la nouvelle accroche.

Qui a inventé le croissant cube

Après tout, tout a commencé sur les réseaux sociaux. En 2018, avec un post du Suédois Bedros Kabranian, champion du monde de boulangerie. C’était son idée, et il l’appelait Le crube (un portemanteau de « croissant » et « cube »). Il y est arrivé après plusieurs essais. Comme la pâte d’un croissant cube pousse beaucoup moins que la forme traditionnelle, Bedros Kabranian a dû faire une série de calculs pour comprendre dans quelle mesure le moule devait être rempli. Après avoir réussi, personne ne l’a arrêté et il l’a proposé dans de nombreuses versions différentes : vide, rempli de crèmes, glacé, sucré. Parce qu’au-delà de la forme, le reste du croissant cube est le même que l’original.

Photo Instagram @bakedbybedros

Où déguster le croissant cube en Italie

En Italie on le connaît grâce au célèbre Pharmacie Cambio de Turin qui, en 2019, a lancé son Crubik, «caractérisé par une coque croustillante et un cœur très moelleux» (c’est ce qu’il écrit sur son site Internet). Une brioche fourrée crème anglaise ou crème au chocolat qui est immédiatement devenu un engouement, et l’est toujours : il n’est pas rare, quatre ans après « l’invention », de tomber sur des articles de journaux locaux qui racontent la file de clients sur la Piazza Carignano pour goûter la spécialité de Matteo Baronetto et Maicol Vitellozzi. Turinois et touristes, tous sont là. Peut-être même pour prendre une photo et la poster.

Photo Facebook Farmacia del Cambio

Cela arrive aussi à Pâtisserie F.lli Napoléonede Rieti, finaliste du prix spécial « Meilleurs cubes au levain » du Panettone Day de Milan, qui a lancé le croissant cubique début juillet, avec un grand succès.

Photo Facebook Pasticceria F.lli Napoléone

À Sestri Levante, le croissant cubique vient donc d’atterrir à bar Tentazioni Café: la file d’attente pour déguster «l’objet ultime du désir du petit-déjeuner » (comme l’ont défini les propriétaires) a été créé le premier jour. Tout le monde est là pour déguster la brioche fourrée à la crème anglaise à la vanille, et bien plus encore.

Photo Facebook Bar Tentations

Le croissant cubique devient un terrain d’expérimentation. Le Deli Robuchon à PiccadillyLondres, épicerie fine avec boulangerie qui fait partie de l’empire Joël Robouchon (l’un des chefs les plus célèbres de France, celui qui a fait s’emballer les candidats de MasterChef pour la purée de pommes de terre, pour ainsi dire) le fait aussi fourré à la glace sous forme de crèmes : celui à la pistache est la dernière nouvellequi rejoint un certain nombre de saveurs comme la framboise, le macha, la vanille et le chocolat.

Photo Instagram @ledelirobuchon

Mais l’Italie est allée plus loin : le chef pâtissier Cristian Ratkovic de la pâtisserie culinaire Cleà à Milan il prépare son KuBo à la fois en version sucrée (celle à la crème vanille et caramel au beurre salé est devenue un incontournable de la ville) et en version salée : cacio, pepe et porchetta, saumon et fromage. Et attention : « il faut le commander », précise le pâtissier sur Instagram en décrivant les dernières nouveautés de sa populaire pâtisserie.

Photo Instagram Cléà Culinaire Pâtisserie

La forme cubique était si populaire qu’il ne s’agit plus seulement de croissants : les maritozzi cubiques sont également à la mode à Rome. La boulangerie primée Levure de Francesco Arnesano il vient d’en créer un tout nouveau. Nous avons hâte d’essayer d’autres nouveaux produits.

D’autres articles de La cuisine italienne ça pourrait t’intéresser

-Brioche, croissant et croissant : les différences
-La recette des croissants soufflés
-La cryoche si populaire à Milan

Ronan Il Quadrifoglio
Ronan Il Quadrifoglio

Ronan, rédacteur pour Il Quadrifoglio, marie sa passion pour la cuisine italienne à un style rédactionnel riche et captivant. Expert en tendances culinaires, ses articles offrent une immersion gustative unique, faisant de chaque plat une histoire à découvrir.