Jalisse à Sanremo 2024 : le retour… en cuisine !

La Cucina Italiana

Le Jalisse à San Remo. Oui, sans point d’interrogation. Cette fois, ce n’est pas seulement le slogan qui nous occupe chaque année à la veille du festival. Le duo formé par Alessandra Drusian et Fabio Ricci, eux aussi en couple dans la vie, revient véritablement Festival de la chanson italienne. Il revient 27 ans après avoir gagné avec la chanson Des rivières de mots (c’était en 1997), mais surtout après autant de non aux demandes de remontée sur scène avec de nouvelles chansons, de la part des directeurs artistiques qui, depuis plus d’un quart de siècle, n’ont plus jamais voulu les voir participer à la course.

Une histoire de résistance, de résilience, l’exemple parfait qu’il ne faut jamais perdre espoir, mais surtout ça préserver ne doit pas être si diabolique, étant donné que d’une manière ou d’une autre, ils ont atteint leur objectif. Ils y sont parvenus avec une belle (et surtout enviable) dose d’autodérision. Si les Jalisse à Sanremo ne sont plus une légende c’est parce que ils ont réussi à mettre tout le monde d’accord de la seule manière possible. Et sinon la cuisine ? Oui, dans la ville des fleurs, sur la Riviera ligure si célèbre (aussi) pour son merveilleux pesto, on s’est mis à préparer un beau plat de spaghettis à la sauce pesto, rendant évidemment hommage à la tradition ligure pour tenter Amédéeanimateur et directeur artistique du festival de la chanson pendant cinq ans (au cours duquel il n’a jamais voulu Jalisse parmi les concurrents).

Jalisse à San Remo

Une trouvaille par Pâtes Garofalo qui a mis en place une initiative numérique créée par Xister Reply entre ironique et provocateur avec un titre évocateur « L’amour ne m’aime pas » mettant en vedette les Jalisses aux fourneaux pour préparer le « Spaghettoni Garofalo XXL au pesto Ariston » : une vidéo postée sur les profils sociaux des chanteurs et sur ceux de l’usine de pâtes historique de Gragnano (@pastagarofaloit et www.facebook.com/PastaGarofaloItalia/), dans laquelle Alessandra Drusian et Fabio Ricci ont enfin l’air légers (il faut le dire) .

«Après 27 ans de non, on ne garde pas rancune», disent les chanteurs en se tournant vers Amadeus. D’abord pour le rassurer – «Écoutez ici… non, ne vous inquiétez pas : ce n’est pas une nouvelle chanson….» – puis de lancer une provocation : « On ne peut pas dire non à ces amoureux » (d’ailleurs, comment pourrait-on dire non à une assiette de spaghettis ?!).

Puis les Jaliss cuisinent : ils préparent du pesto au basilic, parmesan et «des rivières de pignons de pin, des rivières de pignons de pin pour toi» et ils fredonnent d’autres vers bien adaptés au contexte: «Quel parfum, quelle symphonie, si ce n’est le véritable amour?». Finalement, ils font l’invitation au directeur artistique : «L’amour viens, peut-être que tu l’apprécieras ». Espérons qu’au moins cette fois il dira oui.

Autres articles de La Cucina Italiana qui pourraient vous intéresser :

  • Sanremo : les restaurants préférés des chanteurs
  • Spécialités à déguster à Sanremo
  • Casa Sanremo : ce que mangent les artistes à l’Ariston