La fin du monopole de la LCBO ouvre la porte aux exportations de vins italiens vers l’Ontario

End of LCBO monopoly opens gateway for Italian wine exports to Ontario

D’ici 2026, Ontario est sur le point de démanteler le monopole de longue date de la LCBO sur vente de vin et de bière. Le gouvernement provincial prévoit que cette décision catalysera la création de 8 500 nouveaux points de vente, offrir aux Canadiens accès élargi à ces libations.

Dans le monde dynamique de commerce du vinoù 500 millions d’euros d’importations ont afflué vers l’Ontario en 2023 (cumul janvier-novembre, source : Nomisma Wine Monitor), la province se présente comme la première deuxième plus gros dépensier en vins étrangersderrière le Québec seulement. L’Italie détient une part significative de 24% sur ce marchédépassant la France mais derrière les États-Unis (qui dominent le Québec).

Déconstruire le paysage viticole, les vins tranquilles et mousseux apparaissent comme les catégories dominantes exportées par les producteurs italiens vers l’Ontario, représentant une part substantielle de 76 %, tandis que vins mousseux découpez une tranche de 22%.

Étant donné une perspective plus large baisse de -23% des exportations de vins vers le Canada en 2023 (par rapport à 2022), la population ontarienne Achats de vins italiens a chuté de -24%. Cependant, si on la juxtapose aux chiffres de 2021, cette réduction est presque sans conséquence, contribuant à une diminution globale de seulement -7 % au niveau provincial.

© Tous droits réservés