L’Italie cède la première place à la production de vin à la France

Italy yields the top spot in wine production to France

Cette année, Italie est sur le point d’abandonner sa position de premier producteur de vin. Prévisions des associations de producteurs Assoenologie et Union Italienne des Vins (UIV)et Isméa cabinet de recherche, montrent que le récolte en cours sera en deçà des 50 millions d’hectolitres atteints en 2022. L’Italie devrait produire un volume plus modeste de 44 millions d’hectolitres, ce qui permettra Producteurs français à la première place avec une production estimée à 45 millions d’hectolitres.

Trouvez d’authentiques vins italiens rouges et rosés sur la plateforme Italianfood.net

Cependant, ce changement de classement ne signifie pas nécessairement une crise pour l’industrie vitivinicole italienne. Premièrement, le qualité attendue pour le millésime 2023 reste particulièrement élevé. En plus, Les caves à vins italiennes sont actuellement bien approvisionnées avec un impressionnant 49 millions d’hectolitres issus des récoltes précédentes.

Comme changement climatique continue d’exercer son influence sur vignobles, chaque millésime devient le reflet des différents événements climatiques défavorables vécus année après année. Celles-ci vont des sécheresses et des tempêtes de grêle aux inondations. En 2023, le principal défi a été mildiou, une maladie qui a touché de manière disproportionnée de nombreuses régions du centre et du sud de l’Italie. Ce micro-organisme, introduit par inadvertance d’Amérique en France au XIXe siècle, fait des ravages en épuisant et en desséchant les grappes de raisin. La confluence de chaleur et humidité élevée a facilité sa prolifération.

© Tous droits réservés


Ronan Il Quadrifoglio
Ronan Il Quadrifoglio

Ronan, rédacteur pour Il Quadrifoglio, marie sa passion pour la cuisine italienne à un style rédactionnel riche et captivant. Expert en tendances culinaires, ses articles offrent une immersion gustative unique, faisant de chaque plat une histoire à découvrir.