Pastiera salée, l’autre version du classique napolitain

La Cucina Italiana

Il y a la « pastiera classique », un dessert incontournable sur la table de Pâques en Campanie et maintenant au-delà. Ensuite, il y a le pâtisserie salée. Rien qu’un version rustique du dessert classique: une version qui semblait avoir disparu mais qui revient désormais à la mode. Grâce à Internet, tout d’abord : ces derniers temps, en effet, la pastiera salée est une véritable slogan sur le web. Mais le mérite revient aussi à la grande passion qui s’est créée depuis des années autour de la version sucrée la plus célèbre, désormais appréciée dans toutes les régions italiennes : il ne fait aucun doute que cet amour pour la version classique a contribué à la redécouverte de l’ancienne recette salée. auquel il est étroitement lié. Pas du moins : la pastiera salée est très bonne et une fois qu’on y a goûté, il est facile de vouloir recommencer.

Pastiera salée : un gâteau rustique oublié

Une belle redécouverte, disions-nous. La pastiera salée, selon les reconstitutions historiques, était déjà préparée au XVIe siècle, et toujours pendant la période de Pâques : il était servi à table le jour de Pâques, fraîchement préparé et mangé froid le lundi de Pâques, lors de déplacements hors de la ville. En fait, il s’agit d’une tarte salée (laboratoire) parfaite pour les deux occasions : une entrée idéale, même si elle est très consistante, et un plat principal particulièrement confortable et savoureux.

Comment préparer une pastiera salée

La recette est très similaire : tout comme pour la sucrée, on les utilise aussi pour la pastiera salée. pour la garniture, blé précuit et ricotta. Lesquels, cependant, au lieu d’être mélangés avec du sucre, sont combinés avec des charcuteries – surtout du salami napolitain – et des fromages : pecorino et/ou parmesan et d’autres fromages à pâte dure, comme le caciocavallo. Finalement, tout repose sur une pâtisserie salée et sur une pâte brisée plus simple. Enfin, selon le même procédé utilisé pour la pastiera sucrée, la pastiera salée doit être « scellée » et décorée de rayures – qui devrait être 7 comme le decumani de Naples – disposés en surface pour former des losanges.

Peu importe s’il s’agit d’une recette aux origines pascales : si la version sucrée de la pastiera est devenue omniprésente à tout moment de l’année dans toutes les régions d’Italie, pourquoi ne pas faire de même avec la version salée ? Alors préparons-le, voici la recette.

La recette de la pastiera salée

Ingrédients
Ingrédients pour la pâtisserie
  • 300 g de farine
  • 100 g de beurre à température ambiante
  • 1 oeuf
  • 2 cuillères à café de sucre
  • 1 cuillère à café de sel
Ingrédients pour la garniture
  • 350 g de ricotta (meilleure que le lait de brebis, plus savoureuse et moins aqueuse)
  • 100 g de pecorino romano
  • 100 g de parmesan
  • 200 g de salami (ou autres charcuteries coupées en dés)
  • 200 g de blé cuit
  • 1 verre de lait
  • 50 g de beurre
  • 3 petits ou 2 gros œufs
  • Sel au goût
  • poivrer au besoin
Méthode
Procédure pour la pâtisserie
  1. Versez la farine et le beurre dans un bol et commencez à pétrir.
  2. Ajoutez l’oeuf, le sucre et le sel. Continuez à pétrir.
  3. Si la pâte est trop dure, ajoutez un filet d’eau.
  4. Enveloppez la pâte dans du film alimentaire et laissez-la reposer au réfrigérateur pendant au moins une heure.
Procédure de remplissage
  1. Versez le blé dans une casserole avec le lait, le beurre et une cuillère à café de sel. N’arrêtez jamais de mélanger et, lorsque le lait est absorbé, éteignez. Laissez-le très bien refroidir.
  2. Battez les œufs et ajoutez la ricotta, mélangez.
  3. Continuez avec les autres ingrédients : les charcuteries, les fromages, le poivre, le sel au goût (c’est déjà dans le grain et les charcuteries sont savoureuses en elles-mêmes).
Procédure pour la composition de la pastiera salée
  1. Détachez un morceau de pâte pour faire des rayures au bout.
  2. Étalez la pâte en la plaçant entre deux feuilles de papier sulfurisé.
  3. Tapisser le moule avec la pâte et verser la garniture
  4. Placez les lanières très soigneusement (elles risquent de tomber dans la ricotta et de ne pas être vues).
  5. Cuire au four préchauffé à 180 degrés, mode statique.
  6. Cuire jusqu’à ce que la pastiera devienne dorée (généralement 70 à 75 minutes).

Autres articles de La Cucina Italiana qui pourraient vous intéresser

  • -La recette de la pastiera napolitaine à la crème
  • -La recette de la pastiera napolitaine « classique »
  • -Nos meilleures recettes de tartes salées