Vignobles et Caves de Pâques chez Vinitaly Edition Spéciale

Vignobles et Caves de Pâques chez Vinitaly Edition Spéciale

Pendant les trois jours de la foire, la cave Véronèse parlera de l’excellence de notre pays à travers de nombreux événements, notamment des conférences et des œuvres d’art

Du 17 au 19 octobre Vignobles et caves de Pâques sera présent à Édition spéciale Vinitaly, qui revient finalement après deux ans d’absence. Le programme organisé par la cave Veronese est divisé en une masterclass dédiée à Valpolicella, un panel au sein du forum d’affaires Wine2Wine, axé sur la durabilité, et une exposition immersive célébrant la créativité et le vin italien, ouverte aux opérateurs et au public au Mercatali. Galeries.

Premier rendez-vous, le 17 octobre à 18h30 aux Galeries Mercatali, avec le vernissage de l’exposition in situ Rêves qui tombent. La gigantesque installation multimédia, commandée par Pasqua Vini au collectif artistique romain NONE, explore le thème du rêve, sa valeur, sa signification créatrice. L’œuvre de NONE a une architecture éthérée faite de lumière et d’eau : une cascade de nuages ​​de six mètres de haut qui produit un paysage suspendu et flottant.

L’exposition, qui clôture idéalement un cycle de cinq ans de projets de mécénat impliquant 20 artistes du monde entier, sera ouverte gratuitement au public les 18 et 19 octobre, toujours de 18h30 à 22h.

Rêves qui tombent

L’Directeur général de Pasqua Vini, Riccardo Pasqua, commente : « Avec Vinitaly Special Edition, la saison des salons internationaux rouvre. Nous n’avons jamais cessé mais revenir présenter nos projets en présence est une grande opportunité pour nous et c’est une source de grande fierté d’avoir la force de continuer à investir et à grandir, même au sein de salons internationaux. Nous faisons face aux prochains jours et mois avec un programme intense de rendez-vous en Italie et à l’étranger. En plus des rencontres dédiées aux opérateurs, nous sommes heureux d’amener l’installation artistique « Falling Dreams » à Vérone pour se présenter à Vinitaly : nous voulions également partager ce beau projet avec notre ville, dédié à la créativité, au talent et au vin italien, en attendant d’ouvrir une nouvelle saison d’initiatives à forte valeur ajoutée ».

Les 18 octobre à 11h00, dans la salle de dégustation 3 pavillon 5 de la Foire de Vérone, il sera possible de participer (ou de regarder en streaming) au masterclass La Valpolicella quatre mains. Différentes interprétations comparées, dirigées par le responsable de la Vénétie du Guide Gambero Rosso, Nicola Frasson.
L’objectif principal de la rencontre est la redécouverte de l’âme de Valpolicella, à travers deux étiquettes emblématiques de la cave, Never Say Never Valpolicella DOC Superiore et Cecilia Beretta Valpolicella DOC Superiore Mizzole.

Quatre millésimes comparés (2013 et 2015 pour Mai Dire Mai, 2017 et 2018 pour Cecilia Beretta) et deux looks qui traduisent, chacun avec sa propre empreinte, le territoire et le style de la cave. Ces projets sont en effet l’expression la plus puissante des vignobles d’origine et de l’interprétation qui leur est donnée par les œnologues impliqués.

D’un côté Carlo Olivari, vigneron de Pâques Vignobles et caves, avec le projet Mai Dire Mai, dont les raisins proviennent des 23 hectares de vignobles de Montevegro, situés au sommet d’une colline à 350 mètres d’altitude entre le Val d’Illasi et le Val di Mezzane et dont le sol d’origine basaltique et le calcaire garantit une minéralité optimale. Mai Dire Mai est un vin austère à la première gorgée mais qui s’exprime ensuite dans toute sa puissance et sa personnalité. Intense et complexe, élégant et aérien, le nez offre des notes de tabac, de cèdre, de sous-bois et des notes balsamiques. En bouche, il est chaleureux et intense avec des arômes de cerise, de clou de girofle et de café, des tanins très fins et ronds. Décisif, avec une grande acidité, une finale longue et persistante avec des notes épicées.

De l’autre Graziana Grassini, l’une des premières femmes vigneronnes en Italie, qui a collaboré au nouveau projet Cecilia Beretta Valpolicella DOC Superiore, à partir du vignoble de Mizzole : situé à 200 mètres d’altitude, cultivé en guyot et en conversion à la conduite biologique, il a un sol majoritairement argileux et calcaire. De l’interprétation du vignoble et du terroir découle un vin au nez complexe et intense, avec des parfums fruités tels que les groseilles rouges et les fraises des bois, les herbes aromatiques et une finale de notes épicées et de cannelle. En bouche, il exprime une grande élégance, soutenue par une fraîcheur et une saveur intenses. Un vin souple et rond caractérisé par des tanins soyeux et enveloppants. La finale est longue et enveloppante.

Dernier rendez-vous, le 19 octobre de 15h45 à 16h30 à la Sala Vivaldi dans le programme de la Vin2Vin Forum des entreprises, avec le panel international L’action et non la perfection : le sens commercial de l’intériorisation du changement climatiquee, modéré par le journaliste Nick Breeze. Riccardo Pasqua s’entretiendra avec Marta Mendonca, directrice de la fondation Porto Protocol et Michelle Manelli, vice-présidente Equalitas, sur les conséquences auxquelles les régions viticoles du monde sont confrontées en raison du changement climatique et sur les actions que les entreprises peuvent et doivent entreprendre pour développer une approche intégrée et consciente de la chaîne de production et de la chaîne de valeur de l’entreprise.

Riccardo, Umberto et Alessandro Pasqua

Conclut le Président Umberto Pasqua: « Nous sommes très heureux de pouvoir revenir participer à l’édition spéciale Vinitaly, ce qui pour nous est un peu comme jouer à notre ‘match à domicile’. Même dans cette nouvelle formule, le programme d’événements et d’activités est de la plus haute importance et pour cette raison, nous avons voulu contribuer à la manière typique de Pâques : à travers une approche non conventionnelle du monde du vin, qui met l’accent sur la créativité, sur la valorisation de talent et de promotion. du territoire, avec un regard toujours présent ».