Vous ne buvez pas de lait ? Voici quoi manger

Oeufs au four au lait de coco à la coriandre

Voici quels aliments apporter à la table comme alternative pour assurer une haute disponibilité de calcium, de vitamine D et de nombreuses autres substances utiles pour la santé

Lire Le Lait et vous pensez immédiatement au football. En fait, cet aliment fournit de nombreux autres nutriments utiles pour la santé. Des minéraux aux vitamines, en passant par le D, qui fait souvent défaut, surtout en automne et en hiver, en raison du temps plus court passé au soleil. « Cette vitamine aide notamment à fixer le calcium dans les os, créant une défense valable contre le risque d’ostéoporose et de troubles articulaires », explique-t-il. Patrizia Gaballo, diététicienne. « De plus, c’est un excellent allié pour la bonne humeur et le système immunitaire. » En fait, il existe de nombreux autres aliments qui ont des qualités nutritionnelles très similaires à celles du lait. Mais en plus, grâce à l’absence totale de lactose, ils sont plus digestes et conviennent également à ceux qui ont des problèmes digestifs ou qui n’aiment pas son goût. Voici 5 aliments que vous devriez manger plus si vous ne buvez pas de lait.

Boisson à base de soja

Communément appelée « lait végétal », cette boisson obtenue à partir du soja est une bonne alternative à celle du lait de vache. « Il fournit une teneur plus faible en graisses saturées et un apport décent en protéines, qui sont complets avec tous les acides aminés essentiels, utiles pour préserver la santé des muscles et du squelette », explique la diététicienne Patrizia Gaballo. « La suggestion est de viser un produit qui contient l’ajout de calcium, un minéral naturellement présent dans le lait d’origine animale, ce qui rend cette boisson plus proche d’un point de vue nutritionnel. Il fournit également de la riboflavine, une molécule qui protège l’ADN et aide à produire de l’énergie ».

Agretti

« Les agretti, aussi appelées barbe de moine, sont l’une des principales sources végétales de calcium. Ils apportent également d’excellentes quantités de vitamine C qui rend ce minéral plus assimilable par l’organisme. Si à table on les associe par exemple à des poissons bleus comme la sardine ou le maquereau, on s’assure aussi des protéines et des Oméga 3, également présents dans le lait », précise l’expert. « Les agretti sont également riches en vitamines dont la vitamine B9, également appelée acide folique, indispensable notamment pendant la grossesse et l’allaitement ».

Œuf

En plus de fournir du calcium, les œufs sont une excellente source d’acides aminés essentiels. «Ils fournissent des protéines de qualité à haute valeur biologique et des acides gras essentiels similaires à ceux que l’on trouve dans le lait. Ces derniers sont utiles pour la santé du cœur et du cerveau ». Un autre avantage qu’ils donnent? « Ils contiennent de la lécithine, un composé qui protège le système cardiovasculaire. En revanche, leur consommation doit être exclue de l’alimentation en cas de calculs biliaires. En effet, ils apportent de la cholécystokinine, qui favorise les coliques ».

haricots blancs

« Les haricots blancs, aussi appelés haricots cannellini, sont une bonne source de calcium : ils en contiennent plus de 80 microgrammes pour 100 grammes. Ils contiennent également de la vitamine A et du phosphore, deux micronutriments qui facilitent son absorption », précise l’expert. «Combinés dans un même repas avec des pâtes ou des céréales complètes, ils assurent tous les acides aminés essentiels qui forment des protéines similaires à celles du lait. Grâce à la présence de fibres, ils permettent d’éviter les pics glycémiques ».

Palourdes

« Un hectogramme de palourdes apporte plus de 100 microgrammes de calcium hautement disponible grâce à la présence de potassium, de phosphore et de vitamine D, des micronutriments également présents dans le lait », explique la diététicienne Patrizia Gaballo. Ils peuvent également être inclus dans les menus deux fois par semaine. « Ils sont également une bonne source de vitamines B, dont l’acide pantothénique dont la carence empêche l’absorption du calcium. Ils contiennent également des protéines nobles similaires et une teneur élevée en antioxydants qui neutralisent le stress oxydatif et l’inflammation ».